Comment effectuer un bon entraînement ?

Dernière mise à jour : 27 nov. 2021

1. Qu’est-ce qu’un entrainement ?


Un entraînement est une opportunité pour progresser. L’Athlète répète des actions qui lui permettront d’acquérir des capacités avec pour objectif de pouvoir les réitérer en compétition. Ces capacités peuvent être d’ordre technique, mental, physique ou stratégique. Il est l’acteur principal de sa performance à l’entrainement et les personnes du staff encadrant représentent des facilitateurs du projet de l’Athlète. Celui-ci doit donc développer son autonomie pour pouvoir s’entraîner à tout moment.


2. Qu’est-ce qu’un entrainement productif ?


Un entraînement productif se réalise à travers l’engagement que met un Athlète. L’engament se définit par deux choses : une intention juste et une attention pertinente.


Intention : Préparation de tous les éléments pour s’engager dans l’action. (Se mettre dans les bonnes conditions)


Juste : Ce que je veux atteindre / Comment je veux l’atteindre / Être acteur de ce moment.


Intention juste : Vouloir être acteur lors du moment présent, volonté de réaliser parfaitement l’exercice.


Attention : Mobilisation forte des capacités cognitives nécessaires au moment de l’action (Quels sont les éléments qui me permettent de jouer)


Attention sélective : Concentration sur ce qui est pertinent et faire abstraction de ce qui ne l’est pas.


Un bon engagement, c’est quand je me suis préparé à m’entrainer, je me suis mis dans les bonnes conditions pour rester concentré sur mon entrainement, je sais ce que je travaille et j’essaie de comprendre ce que je fais pour être capable de le reproduire dans une situation de compétition.


3. Comment optimiser son engagement à l’entrainement ?


5 Techniques d’optimisation de son entraînement :


1ère : Une intention juste et des points attentionnels pertinents :

· Avoir un état d’esprit optimal, il va y avoir des difficultés, c’est normal car je vais me mettre dans une situation d’inconfort afin d’avoir une opportunité de progresser (Savoir-Être) ;

· Avoir des objectifs précis et clairs (Spécifiques / Mesurables / Ambitieux / Réaliste / Temps donné (S.M.A.R.T)) (Savoir-Quoi) ;

· Avoir des points attentionnels (différents selon les exercices) => Comment j’arrive aux objectifs que je me suis fixé (Savoir-Comment).


2ème : Identifier les distractions potentielles :

· Définir avant l’entraînement ce qui pourrait me désengager dans ce que je fais. Cela peut être d’ordre physique (ex : douleur), mental (ex : peur) ou environnemental (ex : téléphone) ;

· Définir des réponses à ses distractions pour me reconcentrer.


3ème : S’échauffer Mentalement :

· Réaliser un scan de son état physique et mental (Comment je suis ?) ;

· Rappeler les objectifs de la séance (Pourquoi je le fais ?) ;

· Rappeler les points attentionnels pour atteindre les objectifs (Comment je fais ?) ;

· Rappeler l’attitude à avoir quand les difficultés vont arriver (Comment je me comporte ?)


C’est un résumé très court des 2 premières parties, comme un discours interne qui prépare à chaque action importante.


4ème : S’autoévaluer pendant l’entraînement :

· Prendre un temps pour évaluer son engagement physique et mental dans la séance (Est-ce que je suis toujours dedans ?) ;

· Détecter si l’attention se disperse et la ramener aux points pertinents (Est-ce que je suis toujours concentré sur ce que je me suis mis en points importants ?)


5ème : Garder une trace de son entraînement :

· Évaluer l’atteinte des objectifs : ce qui est positif et ce sur quoi il faut s’améliorer ;

· Évaluer l’engagement physique et mental tout au long de la durée de la séance ;


Il faut ancrer les exercices, la prise de conscience de soi et l’autoévaluation pour être capable ensuite d’automatiser et ainsi de faire des entraînements toujours plus productif.


#entrainement #préparation #engagement #évolution

348 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout